Cliquez pour activer le zoom
chargement...
Aucun résultat trouvé
ouvrir la carte
Voir Roadmap Satellite Hybride Terrain Mon emplacement Plein écran Précédent Suivant
Recherchez votre Location de Vacances
Nous avons trouvé 0 résultats. Voir les résultats
Résultat de votre recherche
regles financieres du propriétaire

Vous louez un bien ? Etes-vous sur de faire tout ce qui vous incombe sur le côté financier ?

Ca y est, vous avez sauté le pas ? Vous avez décidé de louer votre bien ?
Super ! Maintenant, faisons un peu tour d’horizon des différentes « obligations financières » qui vous incombent.

Que vous fassiez ou non un contrat entre vous et les locataires (il est fortement conseillé d’en faire un (voir article à ce sujet)), une chose est certaine, vous devez vous mettre d’accord sur le règlement du loyer. La loi ne fixe pas de pourcentage précis à percevoir pour l’acompte, mais il est fortement conseillé de demander 25-30% de la somme totale. Le solde est à solliciter à l’arrivée de vos locataires cela facilitera les échanges surtout s’il y a un problème durant le séjour.
Il est conseillé également de préciser clairement les choses entre vous et les locataires, au sujet d’une annulation de dernière minute ou d’un séjour écourté. La encore, le contrat aurait éclairci les choses en amont si cela devait arriver. Evidemment, c’est tout à fait possible que ce soit vous, le propriétaire qui doivent annuler, dans ce cas, le locataire sera rassuré de savoir ce qu’il adviendra.

Vous allez percevoir des loyers assurément, avez-vous regarder comment vous allez les déclarer aux impôts ? Car, oui…Il faut les déclarer bien sûr ! Une location de vacances étant une location meublée, les montants perçues seront à déclarer dans la catégorie des Bénéfices industriels et commerciaux (BIC) sous le régime forfaitaire ou réel. Si vous avez fait classer votre bien en « meublé de tourisme », vous pourrez en dégager des avantages fiscaux.

Vous êtes-vous renseigner sur les impôts locaux ? En tant que propriétaire loueur de meublé, vous devez régler la taxe foncière (qui inclus les ordures ménagères potentiellement imputable aux locataires). La taxe d’habitation est également payable par le propriétaire, cette taxe peut être refacturé par le propriétaire via la taxe de séjour (dans le cas où la commune dans lequel est situé le bien demande le règlement de d’une taxe de séjour).
Dans tous les cas, il faut se renseigner au mieux auprès des services des impôts, ils pourront vous accompagner sur le sujet de manière précise et ainsi vous louerez votre meublé de tourisme en toute quiétude.

Laissez une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.